Un système d’obturation multi-éléments pour les épreuves hydrauliques

L’OBTOPLUS®, obturateur multi-éléments (Brevet EDF, marque déposée EDF) permet de bloquer et/ou dévier le fluide d’une tuyauterie afin de réaliser une barrière étanche résistant à des pressions pouvant aller jusqu’à 40 bars.

Il a été développé il y a quelques années par nos équipes afin de répondre à un besoin d’EDF de diminuer le coût et le temps passé lors des épreuves hydrauliques de leurs corps GSS (Générateur Sécheur Surchauffeur) jusque lors nécessitant le découpage des tuyauteries pour intégration d’un bouchon étanche.

👉 Ces épreuves hydrauliques consistent à augmenter la pression dans le circuit secondaire (pour les épreuves hydrauliques des corps GSS) par paliers successifs pour atteindre une pression 1,3 fois supérieure à celle du fonctionnement normal du circuit.
L’objectif, pour toute épreuve hydraulique, est de vérifier par une série de mesures et de contrôles exhaustifs que la résistance et l’étanchéité des circuits et des gros composants (exemple : générateurs de vapeur) sont conformes à l’attendu et permettent la poursuite de l’exploitation du réacteur en toute sûreté.

 

Nos équipes avaient ainsi modélisé et fabriqué plusieurs obturateurs permettant l’intervention en centrale nucléaire pendant les arrêts de réacteur par intégration de cet obturateur par « trou d’homme ».

Après quelques années sans intervention, c’est en ce début  2021 que deux nouveaux contrats ont été signés avec les centrales nucléaires de Paluel et Golfech.  En amont de ces interventions sur site client, les obturateurs ont été qualifiés dans nos ateliers, nécessitant ainsi des phases de montage/ tests puis démontage. Une formation au montage a également été dispensée auprès de nos équipes et un représentant EDF est venu y assister.

Deux équipes sont ainsi intervenues sur les sites nucléaires de Golfech et Paluel pour les épreuves hydrauliques des corps GSS pendant les visites partielles. Ces visites permettent de recharger 1/3 du combustible mais aussi d’effectuer des opérations de maintenance plus avancée. Chaque équipe est constituée de 12 personnes.

Avant le découplage : une bonne préparation du chantier obturateur est nécessaire

Avant le découplage de l’installation c’est-à-dire sa mise à l’arrêt pour maintenance, les équipes sont présentes 2 semaines en amont pour la préparation du chantier. Cette étape importante consiste à mettre en place les échafaudages, préparer l’électricité, le circuit d’air comprimé ainsi que la zone de chantier et de stockage du matériel. En effet, celui-ci est volumineux car les 10 obturateurs par site sont contenus dans 8 containers de 20 pieds.

Une fois la tranche découplée, les équipes ont 2 à 3 semaines de montage des obturateurs. Ils doivent également les raccorder  aux pupitres de contrôle qui servent à voir les efforts appliqués par les vérins de maintien dans la tuyauterie, surveiller le déplacement de l’obturateur et vérifier l’absence de fuites des joints.

Les épreuves hydrauliques prennent 3 à 4 jours par corps GSS qui sont au nombre de deux. Vient ensuite la phase de démontage qui dure environs 2 semaines.

GMAO

Les équipes utilisent une GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) qui permet d’effectuer une petite maintenance sur site des équipements et d’assurer un meilleur suivi des pièces qui sont vérifiées et nettoyées.

Bravo à nos 2 équipes qui ont travaillé en parallèle sur ces épreuves hydrauliques !

©EDF Golfech / Romain Beaumont

Partager cet article